Les très rares photos d'un forgeron qui travaille à la construction du fer de proue d'une gondole!

 La partie avant de la gondole, entièrement faite à la main

La partie avant de la gondole, entièrement faite à la main

La forme du fer de proue est toujours la même depuis des siècles.

Les “fravi” sont les forgerons et les forgeurs des fers de proue (“dolfin”) et des autres aciers. Les “fravi” avaient, dans la Venise médiéval, un rôle productif déterminant, puisqu’ils étaient les artisans des outils de travail d’une grande partie des Arts. Le « fravo » applique l’art ancien au morceau d’acier qui est chauffé dans le four et est ensuite travaillé à la masse et au marteau.

 Le forgeron au travail

Le forgeron au travail

 La pièce brut qui deviendra le fer de proue de la gondole

La pièce brut qui deviendra le fer de proue de la gondole

Le raffinement du fer réside dans la « rastrematura », et c’est là qu’intervient l’habilité du forgeron : l’épaisseur du fer doit être ramenée, de côté à côté, d’environ dix-huit à quatre millemètres.

La forme du fer de proue est toujours la même depuis des siècles, avec toutefois des mesures et des proportions différentes. Les fers étaient forgés en Cadore, terre qui fournissait, outre les mines de matériel ferreux, les bois et « squerariòli » aussi.

Les "fravi" étaient parmis les premiers à se reunir en corporations, il y a plus de 1000 ans, et ils avaient leur auteuil dans l'église de San Moisé. Leur Capitulaire (Mariégola - la mère des règles) remonte à 1271. En ville, on retrouve le toponyme « Calle dei Fabbri ».

Inside-the-workshop-of-a-Fravo-05.jpg