Les "Squerarioli"

 La construction d'une gondole

La construction d'une gondole

La forme noire et asymétrique de la gondole commence...

...dans le « cantiér » où la construction est laborieuse : le déroulement des séquences précises prévoit des renversements, des déplacements, le calfatage et la peinture. Souvent les « squerariòli » descendaient des familles qui exerçaient ce métier depuis de nombreuses générations. Ils formaient une corporation unique avec les « marangòni da nave » et ils se divisaient en « squerariòli da grosso » (moyen et grand tonnage) et « squerariòli da sotìl » (bateaux à fond plat comme les gondoles). Ils devinrent une corporation autonome dès 1610.

 le "passèto", une ancienne unitè de mesure en pied vénitien

le "passèto", une ancienne unitè de mesure en pied vénitien

Dans un "squéro" vous pouvez probablement trouver un "passéto". Le « passéto » est une ancienne unitè de mesure en pied vénitien, on l’utilise encore aujourd’hui dans certains « squeri ». Un « passèto » correspond à 104,4 cm et est divisé en trois pieds vénitiens.

Les images nous montrent l’aventure humaine, tout aussi fascinante, des maîtres « squerarioli » qui les construisent, jour après jour, faisant revivre cet art ancien, souvent imité et jamais égalé.

Á présent il y a, 4 "squéri" à Venise, dont deux se trouvent sur l'île de la Giudecca e deux dans le quartier de Dorsoduro.

 Dans le "squéro" Tramontin à Dorsoduro

Dans le "squéro" Tramontin à Dorsoduro

 Dans le "squéro" Della Toffola à Cannaregio

Dans le "squéro" Della Toffola à Cannaregio