Venise, son histoire et ses palais

Mes Photo Tours à Venise sont bien sûr au sujet de la photographie, mais je suis aussi très intéressé par l'histoire, l'architecture et la culture de cette ville.
Au cours de notre Photo Tour si vous le souhaitez, nous pourrons découvrir tout ça aussi.

 La légende des Maries

La légende des Maries

Une légende qui est en fait vraie!

A la proue de ce navire ancré dans la lagune ou à la pointe de cet immense cœur traversé par le Grand Canal et sillonné de multiples canaux qui bat toujours au rythme lent des marées, tout un quartier se serre entre le murs de l’Arsenal et les Jardins Publics autour du Campanile de San Pietro di Castello.

 Carnaval à l'intérieur du Caffé Florian

Carnaval à l'intérieur du Caffé Florian

Mon experience en tant que photographe officiel du Café Florian

Chaque fois que je passe par la Piazza San Marco pendant un Photo Tour, je ne peux m' empêcher de jeter un coup d’oeil à l'intérieur de cette célèbre et ancien Café où je trouve souvent des possibilités photographiques très intéressantes à portée de main comme, bien avant moi, avait fait mon grand maître Gianni Berengo Gardin.

 Palais sur le Grand Canal

Palais sur le Grand Canal

L’objet d’une admiration inconditionnelle

Les trésors conservés entre leurs murs étaient si nombreux que ce qui par chance est arrivé jusqu’à nous illustre encore parfaitement la splendeur et le passé glorieux de la ville. Et bien que les ancêtres aient vécu avec parcimonie, ils n’en étaient pas moins prodigues quand ils décoraient leurs maisons.

 Palazzo Loredan Vendramin Calergi 

Palazzo Loredan Vendramin Calergi 

Ce Palais est l’exemple architectural le plus significatif de la Renaissance Vénitienne.

Sansovino le signale dans son livre Venetia città nobilissima de 1581, comme l’un des plus importants palais du Grand Canal. Il est décrit comme « un édifice vaste et haut… très distingué car en plus des pièces intérieures, sa façade est couverte de marbres grecs et ses grandes fenêtres sont toutes ornées de colonnes corinthiennes… »